Budget
à
Surface
à
Avec-Cachet.com
34 rue Espiot
33200 Bordeaux


05 56 08 58 40

La 1ère enceinte

Le peuplement de Burdigala commence avec les Aquitains venus du Sud et les Bituriges venus du Nord.
Jusqu'à la fin du IIIème siècle, la ville est alors ouverte et prospère, renfermant quantité de palais et de temples. Le temple de Tutelle, dont les ruines ont conservé jusqu'au XVIIème siècle le nom de « Piliers de Tutelle » et les arènes de Gallien datent de cette époque.
Saccagée et détruite en 276 par l'invasions des Germains, la ville est rebâtie mais sur un espace bien plus restreint et entourée de hautes et puissantes murailles : 
un rempart hérissé de tours et doublé de fossés, incluant seulement 4 portes aux 4 coins de ce rectangle fortifié. A l’intérieur de ce castrum, se trouve le port.


Cette 1ère enceinte est construite avec les piliers, les statues et les sculptures des temples, en pleine démolition en raison de l’implantation du christianisme.
La muraille délimite un quadrilatère qui s'inscrirait aujourd'hui entre la rue des Remparts à l'ouest, le cours Alsace Lorraine au sud, les quais de la Garonne à l'est et la petite rue du Pont de la Mousque au nord.

Au IVème siècle, Burdigala rayonne mais le déclin de l'empire romain apporte avec lui cinq siècles d'invasions et de troubles : la cité n'est plus que confusion et malheur...

A la fin du Xème siècle, l'ancienne Burdigala, devenue Bordeaux, fait partie du duché de Gascogne, avant de se trouver rapidement réunie au grand duché d'Aquitaine. La ville est toujours enfermée dans ses murailles antiques mais le retour de la paix amène stabilité et essor démographique.